Slam à Rodrigues

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le slam a Rodrigues s’est déroulé dans des conditions mi-figue mi-raisin. J’ai moins apprécié que l’année dernière où j’avais eu l’occasion de faire des ateliers dans les écoles de l’île. Cette année, je ne suis venu que pour des tournois de qualifications dans certaines écoles, l’animateur rodriguais, Rouget, faisant le reste, car mon temps était limité.

Je regrette que le Ministère des Arts et de la Culture de Maurice se soit pris en retard pour envoyer aux établissements scolaires de Rodrigues le formulaire d’inscription officielle. Je regrette encore plus que la majorité des établissements ait attendu cette lettre officielle pour s’inscrire. Certaines écoles se sont même désistées en dernière minute, n’ayant pas eu le temps de se préparer. C’est dommage que nous en arrivions à cela alors que beaucoup d’établissements sont motivés et que de nombreux élèves auraient pu en bénéficier !

L’exemple à suivre est celui de l’école primaire, Notre Dame de Lourdes RCA, qui a préparé un groupe de 17 slameurs depuis janvier et qui est venue avec une équipe de quatre enfants du Standard VI, imbattable. C’est également, Notre Dame qui a remporté le tournoi individuel sur la lutte contre le tabac. Comme quoi pas de secret, pour bien slamer, faut se préparer !

Au niveau du secondaire, grosse surprise, Marechal College, sorti dernier en 2010, a battu les autres collèges. Les quatre slameurs et leur coach, après avoir suivi un atelier sur l’art d’écrire un slam et de la performance, avec moi, à l’Alliance française de Rodrigues, ont retravaillé leurs slams et ont ainsi pu créer la déception chez les autres qui s’attendaient à la victoire. Je tire bien bas ma casquette Habit à cette équipe venue en toute simplicité !

C’est une fille de 17 ans, La Magnifique, de Mont Lubin Collège, qui représentera Rodrigues pour le Slam Interscolaire des Mascareignes sur le thème du Sida le 14 mai prochain, au Théâtre Serge Constantin de Vacoas.

On peut dire qu’au total, le Slam Poésie Interscolaire de Rodrigues a attiré plus de 1100 spectateurs dont 250 slameurs de 8 à 18 ans. Quand même pas mal non ? Qu’est-ce que ça aurait été si les établissements avaient eu le temps de se préparer ?

Par contre, très décevant le slam au restaurant Le Capitaine, à Port Mathurin, pour élire l’équipe de quatre slameurs rodriguais qui viendront au Slam National de Maurice le 14 mai. Avec à peine une vingtaine de spectateurs et seulement 5 slameurs, Rouget a peiné pour animer ce tournoi. Il en est encore à ses débuts et nous avons eu du mal à rester présents et vivants ! Il y a de la place pour s’améliorer. Les autres qualifiés sont Bonzaï, Chakal et Stelio.

A propos Stef H2k

1971, 19 octobre : naissance à l’île Maurice. 1991 : son âme de poète s’éveille en écoutant un récital de poèmes de Jacques Prévert dans son ancien collège, le Collège du Saint-Esprit. Il vit seul à cette époque, sur l’île aux Aigrettes, une réserve naturelle dans la baie de Mahébourg, y travaillant pour le WWF. En trois ans, il «vomit la plupart de sa poésie qu’il nettoie encore aujourd’hui». 1992 et les années suivantes : multiples boulots, période de chômage, courtes études privées, amours et ruptures jalonnent ses étapes de vie et il écrit. 1997 : publication en 300 exemplaires du recueil Et la Nuit et le Jour, chez «Ledikasyon pu Travayer». 1999 : participation à un récital de poésie au Théâtre de Port-Louis où il se fait remarquer pour l’originalité de son expression en occupant l’espace d’une gestuelle présente et prenante. «Sa "pomme qui croque l’homme" a des accents de Chazal», Jeanne Gerval, L’Express, Maurice. 2001 : édition via Internet de Pages d’une vie, un recueil comprenant alors 320 pages de poèmes, de pensées, d’emails et de proses poétiques, chez Publibook (Paris). Lancement de Pages d’une vie à l’Alliance française (AF) de Maurice avec de célèbres artistes locaux. Reconnu comme poète «underground» ou «de l’outre-monde» par les médias, il vend 700 exemplaires en quelques mois. 2002–2005 : voyage promotionnel à Paris pour présenter son livre (avec le soutien de l’Ambassade de France à Maurice). Participation au Salon du Livre et au Printemps des Poètes. Pilote Le Hot, initiateur du slam dans l’Hexagone, lui fait découvrir ce mouvement artistique qui fait de la poésie un spectacle vivant. Stefan Hart de Keating s’en passionne et résilie son contrat avec Publibook. À l’initiative de l’Alliance française, il organise à Maurice la 4e édition du Festival Itinérant de Poésie Internationale en Afrique. Lors de ce FIPIA, il lance Pérennité, anthologie des œuvres de Robert-Edward Hart (1891–1954). Pour publier cette anthologie, il crée sa propre maison d’édition, Les Arts Éditions. En un an, 2200 exemplaires sont écoulés en vente directe, en librairie et en vente dédicace. En même temps, Stefan Hart de Keating introduit le slam à Maurice avec l’aide de Reno Simo, slammaster français. Par la suite, Stefan Hart organise et anime plus de 200 ateliers et sessions de slam dans des lieux très divers (centres culturels, établissements scolaires, bibliothèques, librairies, restaurants, fast-foods, bars, boîtes de nuit, musées, rues, bus, plages, l’Université de Maurice…). Les Arts Éditions publient 800 livrets Slamers (regroupant des textes de slameurs locaux) et également Ticomix, première revue consacrée à la bande dessinée mauricienne. Stefan Hart de Keating participe à de nombreux événements littéraires à Maurice : Lire en Fête, Salon du Livre et autres conférences accueillant d’illustres auteurs. Il est de même invité à divers festivals à l’île de La Réunion. 2006–2007 : organisation du 1er Slam national de Madagascar pour l’Alliance française et le Centre Culturel Albert Camus. Stef H2k parcourt 20000km de taxi-brousse, visite sept villes, anime plus de 300 ateliers et tournois pour des milliers d’étudiants et forme des dizaines d’animateurs. En février 2007, animation du 1er Slam interscolaire de Mahajanga avec l’Alliance française et 800 spectateurs. En mars, organisation du 1er Printemps des Poètes de Mahajanga. D’avril à juin, mise en place de sessions de slam à l’île Sainte-Marie, à la gare ferroviaire de Fianarantsoa pour Manakara et dans le village côtier de Manompana. En juillet, à Tananarive, présence à la grande finale du Slam National avec les 32 meilleurs slameurs et slammasters de la Grande Île. 2008 : réédition à Maurice de 1000 exemplaires d’une version «slammasterisée» de Pages d’une vie (stock épuisé). Organisation d’un 1er Slam Interscolaire avec huit écoles, collèges et lycées ; 2000 étudiants rencontrés sur 10 semaines. Ses interventions s’étendent dans l’océan Indien. Mayotte : mise en place en un mois d’un 1er Slam interscolaire, avec leur Service culturel. Rodrigues : introduction du slam. Maurice : organisation du 1er Slam inter quartiers de Port-Louis ; animation du 6e Slamniversaire de Maurice à l’AF de Bell Village en présence de Marc Smith, le fondateur du slam, venu tout droit de Chicago. La Réunion : participation au 1er Slam international de l’océan Indien. 2009 : la carte « Compétences et talents » lui est remise par l’Ambassade de France pour promouvoir l’échange culturel entre Maurice et La Réunion. En mai, organisation d’ateliers et de tournois dans 27 écoles ZEP mauriciennes et mise en place des grandes finales, au théâtre Serge Constantin, faisant salle comble. Le ministre de l’Éducation et de la Culture annonce que le slam sera désormais dans tous les établissements scolaires de l’île. À La Réunion, animation d’un stage PAF (Plan Académique de Formation) pour 27 enseignants de lycées et de collèges, organisé par la Délégation Académique à l’Action Culturelle (DAAC), pour leur faire découvrir le slam. Multiples interventions aux quatre coins de l’île «sœur». Présence et ventes dédicaces au Salon du Livre de l’océan Indien. 2010–2011 : organisation et animation, pour le compte du ministère de l’Éducation et de la Culture de l’île Maurice, du Slam interscolaire des Mascareignes, avec plus de 120 établissements, formant plus de 150 professeurs aux techniques d’animation d’atelier de slam. Maurice remporte le tournoi par équipe et dans la même foulée, le Slam interscolaire de France. Organisation et animation du 1er Slam national de Maurice et le gagnant, un Rodriguais, participe à la Coupe du monde de slam poésie en France, en présence de Stef H2k. 2014 : organisation et animation d’ateliers et de slams dans des établissements scolaires de Djibouti pour le compte de leur Institut français. 2015 : ateliers et slams avec une ONG sur le thème de la mer, avec spectacle final dans un hôtel.
Cet article, publié dans Slam Rodrigues, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s